A Zurich, au début de l’année, les images de vastes centres cantonaux incarnaient la promesse d’un moment historique: tout semblait prêt pour une «vaccination de masse» contre le covid. Comme partout ailleurs, les doses ne sont pas arrivées dans les quantités espérées et les centres n’ont jamais pu fonctionner au maximum de leur capacité.