Il a fallu attendre jusqu’à près de 18h pour avoir le résultat final, accueilli par des hourras. «On l’a fait!», s’exclame Thomas Schmutz, membre de la direction de l’association Züri City Card. Son but: l’introduction d’une pièce d’identité distribuée à l’ensemble de la population de la commune – les 10 000 sans-papiers compris – afin d’assurer à ces derniers un accès sûr à tous types de services: soins, transports ou scolarisation d’un enfant; 51.69% des habitants de la ville ont approuvé l’idée, qui n’est toutefois pas encore au bout de ses peines.