Cela devient une tradition: après le Musée national de Zurich, c'est au tour de celui de Prangins d'accueillir l'exposition des clichés de presse jugés les meilleurs parmi ceux réalisés en 2013. C'est le Genevois Mark Henley qui avait emporté la mise du Swiss Press Photo, avec sa série sur les négociations nucléaires iraniennes. A voir encore, l'aube des sans-abri de Magali Girardin, le CERN dans l'objectif d'Andri Pol ou encore les familles multiples d'Eddy Mottaz, photographiées pour Le Temps. Parallèlement, le château présente les images du World Press Photo, condensé des actualités internationales de l'année; victimes d'un typhon aux Philippines, d'un attentat à Boston ou de l'effondrement d'une usine textile au Bangladesh, pêcheurs des îles Lofoten, champions internationaux de natation, chiens errants.