1963, Stephen Hawking, brillant étudiant en physique à l'Université de Cambridge, cherche déjà une réponse au mystère de la création de l'univers quand il tombe amoureux d'une étudiante en lettres, Jane Wilde. Mais le jeune homme se heurte à un diagnostic implacable: une dystrophie neuromusculaire va s'attaquer à ses membres, sa motricité et son élocution. Avec Jane, qui l'épouse contre toute attente, il se lance alors dans un combat perdu d'avance… Après le documentaire Une Brève Histoire du temps (Errol Morris, 1991) et le téléfilm Hawking (Phillip Martin, 2004), il n'était plus qu'une question de temps jusqu'à ce qu'un grand biopic de l'extraordinaire Stephen Hawking voie le jour. C'est chose faite avec ce film qui adapte les mémoires de son ex-épouse Jane. Entre les mains de l'excellent James Marsh (Man on Wire, Shadow Dancer),ce qui aurait pu devenir un bête mélo devient une bouleversante méditation sur le temps inexorable et nos rêves pour y échapper, qu'ils s'appellent science, foi ou amour. Avec deux performances majeures de la part d'Eddie Redmayne et de Felicity Jones.