Variations musicales de Tannay

Entre un séquoia séculaire et l’immuable Léman, une halte musicale bienheureuse

Les déjà fidèles l'appellent «Les Variations». Musicales, on s'en doute. De Tannay, on le sait. En cinq ans, le parc du château de la petite cité vaudoise est devenu un lieu de retrouvailles musicales très apprécié. Pour la sixième édition, sept concerts s'articuleront autour du piano et du violoncelle. La jeune Camille Thomas entamera l'édition en compagnie de l'orchestre du festival dirigé par Jonathan Haskell devant bon nombre de ses confrères de l'OSR où il tient habituellement le pupitre de contrebasse. Et Anne Gastinel fermera la marche avec l'Orchestre des Pays de Savoie mené par Nicolas Charvin. Entre ces deux moments violoncellistiques, les pianistes Boris Berezovsky et Laure Favre-Kahn côtoieront le violoniste Renaud Capuçon. Avec le traditionnel concert pour enfants dévolu cette année à Marco Polo et la princesse de Chine d'Isabelle Aboulker, les «Variations» portent mieux que jamais leur nom.

Publicité