Venetian Snares, ou l’irrégulier. Aaron Funk de son vrai nom, le Canadien s’est spécialisé dans une version maximaliste de la drum’n’bass que les spécialistes nomment breakcore, ou encore drill’n’bass: attendez-vous à des bpm hors-la-loi, des mesures altérées (le 7/4 est une des ses spécificités), des basses en pagaille et des carambolages sonores pour le moins osés. Son dernier album se nomme My Love is a Bulldozer (Planet Mu, 2014): aucun mensonge sur la marchandise…

Genève. Zoo de l’Usine, pl. des Volontaires 4. Ve 7 novembre à 23h. (Loc. www.petzitickets.ch).