Le jour de ses 100 ans, Allan Karlsson s'évade de l'EMS. A la gare, il embarque par mégarde la valise pleine de biffetons d'un biker. Le gang s'active pour retrouver le magot, la police le fugueur en pantoufles... Des flash-back égayent le récit picaresque, car Allan a eu une vie bien remplie. Il a sauvé la vie de Franco et dansé le «» avec Staline... Acteur et réalisateur, Felix Herngren rappelle que la Suède a eu Ingmar Bergman, mais qu'elle sait aussi se marrer, et ce n'est pas Fifi Brindacier qui affirmera le contraire. Les gaffes et dégâts de cette ribambelle de gâteux et de minables n'engendrent pas la morosité. L'itinéraire d'un enfant turbulent du XXe siècle renvoie à Forrest Gump, le bon sens en moins, la dynamite en plus.