Sur le thème du voyage - en zigzag -, le Manoir de Martigny a invité quatre jeunes plasticiens valaisans, qui ont conçu des pièces inédites, installations, peintures, sculptures, dessins, spécialement pour le lieu. Ces quatre artistes sont les lauréats du concours lancé en 2013, pour les 40 ans de Visarte Valais Wallis. Voyage réel, onirique ou fantastique, le thème nourrit les œuvres, qui en retour et à leur manière l'enrichissent. Le titre de l'exposition est naturellement inspiré des Voyages en zigzag de Rodolphe Töpffer, éloge d'une forme de nomadisme primesautier. Le voyage de Dexter Maurer l'emmène, et nous avec, dans une ville baptisée Blue Pines, où des figures un peu perdues se baladent en suivant la routine citadine, mais aussi leurs propres règles intérieures. Céline Giovannini offre une galerie de portraits, entre tendresse et cruauté. Gaël Epiney, qui a vécu deux ans au Tibet, est bien placé pour aborder le sujet d'un monde étrange et enchanteur. Céline Peruzzo, pour sa part, crée un monde de toutes pièces, dans des assemblages improbables. Une découverte.